Introduction

La science a pour objectifs la recherche et l’acquisition systématique de connaissances sur les objets et le monde qui nous entourent, l’organisation et la synthèse de ces connaissances par le moyen de principes généraux (théories, lois, mesures, méthodes, etc.) et la diffusion des résultats de ces démarches.

La science est par nature soumise en permanence à la remise en question. Elle ne produit pas de vérités absolues mais des vérités relatives, aussi exactes qu’il est possible à un moment donné, pour un objet donné.

Le fait qu’il n’y ait pas de théorie définitive est la raison d’être (le « fonds de commerce ») de la littérature scientifique dont l’article scientifique est le plus illustre représentant.

L’origine de l’information scientifique doit être trouvée auprès d’un auteur ou d’une collectivité d’auteurs qui :

  • réalise un travail de recherche ;
  • obtient des résultats ;
  • présente ceux-ci dans une communication (Garvey et al., 1972).

Il faut d’ailleurs considérer qu’une recherche n’est pas achevée tant que les résultats n’ont pas été publiés.

L’article scientifique est un outil majeur de la littérature scientifique. La bonne compréhension des principes de la communication scientifique et du processus de création d’une communication scientifique, d’un article scientifique, sont ici abordés à travers la rédaction, l’édition, la publication, la diffusion, la recherche, l’évaluation, la citation et la lecture de l’article scientifique.

La littérature scientifique est ici considérée dans sa globalité. Elle place le lecteur tantôt comme utilisateur, tantôt comme un auteur qui démontre, par l’expérimentation ou par la citation d’autres travaux validés, ce qu’il affirme.

Comme les procédures, les outils et les méthodes évoluent rapidement, il est essentiel de bien percevoir le processus de création d’une communication scientifique. Il est également essentiel d’acquérir une attitude critique, tant pour les aspects scientifiques, qu’éthiques et économiques de la littérature scientifique.

Il est pas contre peu utile de décrire les outils par le menu ou d’organiser des formations à leur utilisation. Les principaux outils sont rapidement cités et décrits. Quelques liens sont proposés permettant de les retrouver.

Pour leur fonctionnement propre, le lecteur devra se référer aux modes d’emplois et aides proposés. Dans bien des cas, une bonne connaissance des principes généraux (présentés dans cet ouvrage) permet d’utiliser la plupart des fonctions de ces outils, généralement conçus pour une utilisation intuitive.

L’ensemble de l’ouvrage de référence (Comprendre et maîtriser la littérature scientifique) et ce parcours sont construits suivant ces principes plaçant le lecteur tantôt comme utilisateur, tantôt comme producteur d’une information.

retour au parcoursmodule 1

Garvey W.D. & Griffith B.C., 1972. Communication and information processing within scientific disciplines: empirical findings for psychology. Inf. Storage Retr., 8, 123-126.