bandeau

partager : twitterlinkedInfacebookGoogle+Mail autres supports : version pdfversion epubversion imprimée votre avis : votre avis

Chapitre 11. La critique des sources

Table des matières

11.1. L'évaluation de la présentation d'un document scientifique
11.2. L'évaluation de la rédaction d'un document scientifique
11.3. L'évaluation de la qualité scientifique d'un document
11.4. L'évaluation des sources utilisées dans un document scientifique

Internet relie des millions d'ordinateurs et n'importe qui peut déposer une information sur Internet, de n'importe où dans le monde, dire ce qu'il a envie de dire, laisser cette information aussi longtemps qu'il le souhaite ou la changer sans prévenir.

Il est particulièrement aisé de diffuser un article via un site Web, un blog, un forum, etc. Dès que l'on sort des publications clairement étiquetées "académiques", on trouve sur Internet tout et n'importe quoi, y compris des documents pseudo-scientifiques. La limite n'est pas toujours claire.

Même si utiliser les bons outils pour la recherche documentaire est indispensable, une attitude critique permanente est aussi indispensable pour déterminer si un document trouvé est ou n'est pas un document scientifique valide. Il faut se poser la question de l'autorité de l'auteur, de l'exactitude de l'information, son exhaustivité, sa pérennité...

Une méthode simple consiste à se poser une série de questions. Ces questions devront être considérées ensemble et l'opinion que l'on se forgera sur un document viendra de la convergence des réponses obtenues à chacune de ces questions.

Un document sur support électronique reste toujours un document, même sur Internet. Il s'analyse comme un document imprimé. Un des avantages d'Internet est de fournir des informations presque en temps réel. Le désavantage étant qu'il est souvent difficile d'avoir du recul pour confronter les informations recueillies avec d'autres sources.

Ce qui est important :

  1. la présentation du document doit être conforme aux standards de l'édition scientifique ;

  2. il faut observer le style de rédaction (lisibilité, clarté, orthographe) et la qualité (précision) du travail scientifique ;

  3. il faut enfin être attentif aux citations et à la bibliographie.

pied de page