Éditer et publier une revue scientifique en Open Access

Vous êtes ici :   Accueil > Les débats > L'open access

L'open access

L'open access lui même est objet de débats. Du côté des chercheurs et du côté de certains éditeurs (spécialement en sciences humaines et sociales) des voies s'élèvent pour contester le principe même de l'open access ou de pointer des dangers à ce type de diffusion.

Les uns argumentent une perte de revenus pour les éditeurs et plaident, au minimum, pour un embargo de plusieurs mois avant toute diffusion en open access (la règle la plus fréquente est, pour les revues qui ne sont pas en open access, de six mois pour le domaine STM et de un an pour le domaine SHS, avant tout dépôt en open access).

Les autres craignent une réduction de la qualité des processus (ce site prouve le contraire), une perte de notoriété (alors qu'il y a autant de revues de qualité en open access que payantes) ou une plus grande facilité de plagiat ... alors qu'un l'accès plus facile augmente sensiblement la détection des cas de plagiat.

La perception des chercheurs n'est d'ailleurs pas toujours claire (voir : comment faut-il le dire ?).

Avec la publication du "Plan S", le débat est maintenant ouvert sur l'avenir de l'Open Access ... c'est une nouvelle révolution que les revues ne peuvent pas manquer. Il y a 20 ans, elles ont raté celle de l'électronique avec la création des "big deals" proposés par les grands éditeurs (Elsevier, Willey, Springer...) qui ont écrasé les petites revues, il ne faut pas manque cette nouvelle révolution. Restent à résoudre la suppression définitive des revues hybrides et la limitation des APC.

Publié en Open Access sous licence CC-BY| Auteur : B. Pochet| Powered by CMSimple| Template: ge-webdesign.de| Connexion