Éditer et publier une revue scientifique en Open Access

Vous êtes ici :   Accueil > Les débats > Le modèle auteur-payeur

Le modèle auteur-payeur

La Budapest Open Access Initiative prévoit deux voies de publication en open access, la voie verte et la voie d'or (ou dorée). La voie verte est le fait d'un auteur qui dépose un document publié et/ou accepté dans un dépôt (institutionnel ou thématique) en vue d'y donner accès librement et gratuitement. La voie d'or est le fait d'un éditeur qui diffuse ses articles en open access.

Avec l'apparition de l'open access, certains éditeurs proposent, avec la perte du financement procuré par les abonnements, de demander aux auteurs (ou à leur institution) de participer aux frais d'édition. Ce modèle, dit aussi modèle inversé, demande donc un APC (Articles processing charges ou frais de publication) pour couvrir les frais engendrés. 

Le montant de ces APC est cependant de plus en plus élevé et de plus en plus déconnecté de la réalité. Pour PlosOne, un éditeur open access qui a publié 25.972 articles en 2016, le montant varie de 1.495 à 2.900 $ par article. Pour Biomed Central, qui propose le modèle inversé depuis 15 ans (racheté enretemps par Springer) et publie actuellement 290 titres différents, le montant de l'APC peut atteindre 3 000 $ par article. 

Il est légitime de se demander si les bénéfices engendrés n'influencent pas l'évaluation de la qualité des articles publiés.

Il faut heureusement souligner, d'après les statistiques du DOAJ, que le nombre de revues qui ne demandent pas d'APC et sont donc totalement gratuites pour les auteurs est d'un peu plus de 70%, soit approximativement 8.000 titres.

Publié en Open Access sous licence CC-BY| Auteur : B. Pochet| Powered by CMSimple| Template: ge-webdesign.de| Connexion