bandeau

partager : twitterlinkedInfacebookGoogle+Mail autres supports : version pdfversion epubversion imprimée votre avis : votre avis

2.5. Le rapport et la thèse

Comme l'article (dans un périodique), le rapport et la thèse de doctorat sont le reflet, moins visible, des activités scientifiques des chercheurs.

Le rapport concerne plutôt les équipes de recherche. Il est l'aboutissement d'un processus de recherche et bien souvent une étape indispensable pour obtenir la libération des fonds destinés à financer la recherche.

La thèse est la dernière étape du processus de formation du chercheur. Elle démontre sa capacité à mener un travail de recherche en toute autonomie.

2.5.1. Une visibilité accrue

Alors que le rapport et la thèse sont des documents non publiés (non pris en charge par un éditeur), de la littérature grise, ils sont de plus en plus visibles.

Ils sont accessibles en ligne et bien souvent déposés en libre accès dans des dépôts institutionnels.

2.5.2. La référence bibliographique d'un rapport et d'une thèse

La référence bibliographique d'un rapport est rédigée comme celle d'un livre. Le titre est complété par le type du rapport ("rapport" ou "rapport annuel" ou "rapport n° x"). Les informations de publication (lieu et éditeur) sont remplacées par la description aussi complète que possible de la collectivité à l'origine du rapport, par exemple : "Gembloux : Laboratoire de toxicologie environnementale, Gembloux Agro-Bio Tech, ULg".

Pour la référence d'une thèse, les informations de publication (lieu et éditeur) sont remplacées par la mention "thèse de doctorat" et le nom de l'université, par exemple : "Thèse de doctorat : Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège (Belgique)".

pied de page